Quel système de chauffage choisir pour chez moi ?

Face à la flambée des prix de l’énergie, des systèmes de chauffage de plus un plus performants voient le jour, élargissant l’offre et compliquant la tâche de celui qui veut s’équiper. Nous vous avons donc spécialement concocté ce guide pour vous aider à faire le bon choix.


Choisir son mode de chauffage : quels critères ?

Le choix de votre mode de chauffage va dépendre de votre budget, de vos besoins, mais aussi de l’installation déjà en place et de l’isolation de votre logement. L’idéal avant d’opérer votre choix, c’est de faire établir un diagnostic de performance énergétique par un professionnel.

Ce dernier saura alors vous conseiller le mode de chauffage le mieux adapté à vos besoins et à la configuration de votre logement. Electrique, bois, fioul, solaire… Vous pouvez opter parmi une gamme étendue de solutions pour chauffer votre logement, ainsi que parmi différents systèmes de diffusion (radiateurs, plancher chauffant, plafond chauffant…).

Le chauffage central ou par combustion

Le principe ? La combustion d’une énergie au sein d’une chaudière qui va chauffer de l’eau ou du gaz pour les diffuser ensuite dans des radiateurs ou des planchers chauffants.

Il existe différents types de chaudières et différents combustibles. Elles peuvent ainsi fonctionner :
• Au bois/à la biomasse (granulés)
• Au gaz
• Au fioul
• A l’énergie mixte/hybride
• A l’électricité



Les chaudières à gaz peuvent quant à elles être :
• à accumulation ou micro-accumulation
• à condensation
• pulsatoires
• basse température.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les différents chauffages par combustion.

Les pompes à chaleur

Autre solution pour se chauffer, les pompes à chaleurs. Le principe ? Elles aspirent la chaleur extérieure pour la restituer à l’intérieur.

Il existe différents types de pompes à chaleur, qui prélèvent la chaleur :
• dans l’air ambiant : pompes aérothermiques air-air et air-eau
• dans le sol via un réseau de captage ou de forage : pompes géothermiques
• dans l’eau des nappes phréatiques : pompes hydro thermiques


Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est articulé autour des différents radiateurs ou du plancher chauffant, qui produisent et émettent à la fois de la chaleur. Le fonctionnement est simple : une ou plusieurs résistances électriques produisent de la chaleur lorsqu’un courant électrique les traverse. C’est l’effet Joule.

L’énergie solaire

Principalement utilisée pour l’eau chaude sanitaire, l’énergie solaire peut également être utilisée pour le chauffage, mais elle ne comblera que 30 à 60% des besoins d’un foyer. Il faudra donc utiliser un système complémentaire.

Le fonctionnement du chauffage solaire ? Des capteurs ou des panneaux solaires thermiques placés sur le toit ou dans le jardin permettent de transformer le rayonnement solaire en chaleur. Une fois réchauffée, l’eau qu’ils contiennent est diffusée dans le logement.

Il en existe trois types :
• Le Plancher solaire direct (PSD)
• Les ballons en série de chaudière
• Le ballon unique


Les poêles comme chauffage d’appoint

Si votre mode de chauffage n’est pas assez performant, vous pouvez avoir recours à un chauffage d’appoint tel que le poêle. Cela peut vous permettre d’économiser jusqu’à 30% de vos factures de chauffage.

Il existe plusieurs types de poêles :
• A bois (qui fonctionnera avec des buchettes)
• A granulés
• A fioul
• A pétrole
• Au gaz
• Electrique
• Au bio éthanol



Certains sont utilisés en appoint, d’autres, beaucoup plus performants, peuvent à eux seuls chauffer un petit logement. Le plus écologique de tous demeure évidemment le poêle à bois, qui fait appel à une énergie renouvelable.

A noter que se posera la question de l’approvisionnement et de la recharge en combustible ainsi que de son raccordement au conduit de fumée.

Le chauffage électrique en appoint

Autre solution pour compléter votre mode de chauffage déjà existant, les radiateurs d’appoint électriques. Il en existe différents types :
• Les radiateurs mobiles
• Les radiateurs fixes/muraux
• Les radiateurs mixtes muraux ou mobiles

A lire également

La cheminée raccordée au chauffage central : avantages et inconvénients
Choisir son chauffage extérieur

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter