Choisir son chauffe-eau sanitaire

Elément essentiel de confort au sein d’une habitation, l’eau chaude sanitaire (ECS) représente un poste de dépense important puisqu’elle peut constituer 10 à 15% de la facture énergétique d’un foyer. Il est donc recommandé d’avoir recours à des systèmes performants. Vous trouverez dans ce guide l’essentiel sur les différents modes de production d’eau chaude sanitaire.


Choisir son système de production d’eau chaude sanitaire en fonction de ses besoins

Le choix de votre système de production d’ECS va essentiellement dépendre de vos besoins. Il va ainsi être fonction de :

• Votre système de chauffage déjà en place
Vos habitudes de consommation
• La source d’énergie
• La configuration et la taille de votre habitation
• La composition de votre foyer (nombre de personnes)
• Le nombre de points d’eau
• Votre budget

Au-delà de certaines chaudières et pompes à chaleur, il existe différents systèmes pour produire de l’eau chaude sanitaire, qui fonctionnent sur la base de trois énergies : le gaz, l’électricité et les énergies renouvelables.

La production d’ECS peut par ailleurs être :
• Instantanée : L’appareil permet de produire de l’ECS à la demande à tout moment et en quantité illimitée. Cette dernière est produite en même temps que le puisage, elle est chauffée instantanément à la demande. Ce système permet d’adapter la production d’ECS directement à la consommation
• Accumulée : l’ECS est stockée dans un ballon. Elle est chauffée rapidement et à température constante. Les ballons peuvent constituer des sources de déperdition thermique et donc de surconsommation, on optera donc pour des ballons performants.



Les chaudières mixtes

C’est dans la très grande majorité des cas la meilleure solution. Ce type de système permet en effet de produire à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Plus simple à installer qu’un système chaudière + chauffe-eau, il ne nécessite qu’un seul appareil et un réseau unique de canalisations. Il est en outre plus performant qu’un chauffe-eau indépendant, qui va avoir recours à des énergies relativement chères (électricité ou gaz).

Il existe des chaudières :
• Mixtes instantanées : utilisées pour les petits logements, elles ne nécessitent pas d’avoir un ballon. L’eau est chauffée directement sur demande.
• Mixte à accumulation : Un ballon sert de réservoir d’eau chaude. Une grande quantité d’eau est chauffée puis maintenue à 45°, permettant d’anticiper les besoins.



Outre les chaudières mixtes, on peut avoir recours à des chauffe-eau indépendants, uniquement dédiés à la production d’ECS, en particulier lorsque la chaudière est trop éloignée de la pièce d’eau ou lorsque l’on installe une nouvelle salle de bain qui, autrement, nécessiterait des raccordements complexes.

Les chauffe-eau au gaz


Le principe ? Un brûleur va réchauffer l’eau avant de la restituer. Les chauffe-eau au gaz peuvent être instantanés (l’eau chaude est produite de manière instantanée, à la demande et indépendamment du système de chauffage) ou à accumulation (l’eau est chauffée sur une courte durée et de manière constante et stockée dans des réservoirs à forte capacité).

Les chauffe-eau électriques

l existe différents types de chauffe-eau électriques, qui chauffent l’eau grâce à une résistance électrique. Instantanés, ils sont plutôt utilisés en appoint car le débit est faible. Très consommateurs d’électricité, ils ne sont pas la solution la plus économique. A accumulation, ils ont une grosse capacité de stockage et permettent d’avoir de l’eau chaude à température constante et en continu.



Les chauffe-eau thermodynamiques

Un ballon électrique est associé à une pompe à chaleur intégrée. Ce système absorbe les calories de l’air de la pièce dans laquelle il est situé pour chauffer l’eau grâce à un fluide frigorigène et la restituer au ballon d’eau chaude.

De plus en plus utilisés, les chauffe-eau thermodynamiques présentent de bonnes performances et des tarifs intéressants.

Les chauffe-eau solaires

Un chauffe-eau solaire est relié à un panneau solaire thermique dont les capteurs vitrés ou tubulaires vont utiliser les calories du soleil pour chauffer un fluide caloporteur et acheminer l’ECS jusqu’à un ballon solaire de captage. Ce type d’appareil couvre entre 50 et 70% des besoins en eau d’une famille sur 4 ans, et doit donc être couplé à un autre système.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter